Ce blog pour vous faire sourire, rire, pleurer des situations rencontrées au quotidien quand une maladie invalidante vous habite

» Catégorie : Accessibilité à tous ?


Rêve de l’été assouvi: les pieds dans l’eau!

Commentaires » 4

FullSizeRender 6FullSizeRender 39

 

 

Un moment immense, un plaisir fou, 5 mois que j’ai la mer devant les yeux, sans pouvoir y tremper un petit peton. C’est chose faite. C’était la bonne journée, 28 degrés un temps de rêve, la mer bleue azur, des pousseurs de fauteuil disponibles, on ne pouvait rêver mieux.

Alors le Kosok était le plus heureux des Kosok du monde!  Je n’ai qu’une envie, récidiver, dès que possible!

Accessibilité: Comptoir d’accueil des commerces, là où on marche sur la tête!

Commentaires » 7

 

dog  laying upside down

Cet article pour vous faire part de mon indignation sur l’usage réservé aux  dispositifs d’accueil proposés dans les commerces accessibles. Oui vous avez bien lu! Je dis bien accessibles!

En France , les commerces qui sont accessibles (zones commerciales, nouvelles enseignes et…) proposent de de forts beaux dispositifs d’accueil et c’est un bonheur de pouvoir y faire ses achats en toute autonomie sauf que ….

Les comptoirs d’accueil de ces magasins sont vraiment bien pensés avec notamment avec des comptoirs surbaissés permettant de simplifier le règlement des achats.

accueil commerce 2

Enfin quelque chose à notre hauteur! Parfait me direz-vous? Hélas non…

Dans 90% des cas, ce mobilier est destiné à du stockage ou à entreposer des choses diverses et variées! Vêtements, pots de fleurs, cartons et autres bricoles. Lorsque je demande à régler sur ce compteur à ma hauteur, on me fait signe que ce n’est pas possible car la machine pour les cartes bleues n’a pas assez de fil. Bref, on marche sur la tête, vous ne pensez pas? Pourquoi dépensez de l’argent pour de très belles acquisitions inutilisées pour une histoire de connectique?

Les caisses surbaissées des supermarchés et supérettes sont souvent non opérationnelles et lorsque vous demandez à y être servis, on vous répond d’un petit air gêné qu’elle ne sont  pas en service.

J’en ai marre de devoir  expliquer que c’est pourtant du matériel destiné à des personnes comme moi en fauteuil pour que notre vie soit facilitée et de devoir me mettre dans des positions impossibles pour régler mes achats, alors que le matériel est là et qu’il prend la poussière.

A qui s’adresser? Au directeur du magasin? Avec qui discuter de ces problèmes répétitifs?

J’ai toujours droit à de beaux sourires, mais que faire pour que cela change vraiment le quotidien des personnes en fauteuil? 

Faut-il que je parte en croisade dans chaque commerce que je visite? Misère, je n’ai pas fini de faire les courses, non? A moins qu’en sortant mon appareil photo, je fasse réagir les personnes qui me demanderons, pourquoi , je m’amuse à photographier leur comptoir… L’idée n’est peut-être pas mauvaise, un concours photo sur le comptoir le plus inaccessible de l’année.

A méditer!

La plage en fauteuil roulant? Mais oui, on y va hop!

Commentaires » 2

wheelchair-accessible

La plage, tout le monde y va en été … ou presque! Mais avec un fauteuil roulant?  Oui c’est possible et c’est facile. Il y a de plus en plus de plages accessibles.

Pourquoi accessible? Parce que,  essayez de rouler en fauteuil sur le sable: c’est impossible. Il faut donc un chemin aménagé au minimum ou du matériel spécifique pour arriver à l’eau si vos gambettes ne vous portent plus. 

Tapez sur ce lien: vous y trouverez la carte des plages accessibles par département et un tas de renseignements précieux: place de parking, présence de matériel adapté (tiralo, hippocampe), toilettes accessibles etc… Tout y est.  

http://www.handiplage.fr/spip.php?rubrique1

Allez préparez votre bouée et canard en plastique, cet été, la plage, c’est pour nous aussi! 

 

Un, deux, trois: plouf!

canard-thumb.2

Les vacances avec la SEP? OUI c’est possible

Commentaires » 6

tourisme-et-handicap---pour-des-vacances-accessibles-a-tous-3769

 

Le maître mot pour partir en vacances est ORGANISATION! Plus vous êtes dépendant dans votre quotidien, plus le hasard n’a plus de place dans votre existence. Mais bougez, faites des projets!!!

Oui mais et si je fais une POUSSEE: la belle affaire, ce n’est pas une urgence vitale. Vous pouvez rentrer tranquillement vous faire soigner dans votre hôpital favori . Vous pouvez aussi , prendre contact avec votre neuro qui vous conseillera utilement sur la marche à suivre. En général, de toute façon, il faudra vérifier que vous n’avez pas d’infection urinaire, profitez-en pour d’abord faire vos analyses  en emportant une ordonnance pour un ECBU au cas où.

Trouver un lieu adapté n’est pas facile. C’est vrai mais on trouve. Il faut cibler les appartements dans des résidences récentes, la loi oblige à avoir un certain nombre d’appartements avec des normes pour le handicap. Où les trouver? Téléphonez à l’office du tourisme de la ville que vous souhaitez, il vous conseillera utilement.  Sinon, sur le net, vous trouvez des sites qui peuvent vous conseiller, recherchez les labels « Tourisme et handicap »

Et le voyage? Vous avez le choix: train , avion disposent de services handicap. Au moment de réserver, contactez Acces plus pour la SNCF et pour les avions, la compagnie mettra un certain nombre de services si vous signalez votre situation. Vous pouvez tenter l’aventure en voiture, sur les aires d’autoroute, de nombreuses places handi sont disponibles ainsi que des toilettes (il faut parfois demander la clé) et même des tables à  hauteur de fauteuil pour prendre un petit café!

Avant le départ, faites une liste des affaires indispensables: médicaments, ordonnances,  matériel ( fauteuils, coussins, fauteuil de douche pliable, tapis antidérapant etc….). Réservez vos auxiliaires de vie dans une association locale (SAAD, ADMR etc…). 

Allez, lancez-vous, les vacances chez votre cousine Gébertrude ou tante Alice sont possibles; FONCEZ!

BONNES VACANCES

Les Alpes accessibles, à Aussois!

Commentaires » 8

 

 

Petit Mont Cenis

Promenade au col du  Petit Mont Cenis en fauteuil électrique

 

Les Alpes accessibles, oui c’est possible! J’ai effectué un petit séjour dans un coin de la Maurienne que j’adore depuis toujours, le village d’Aussois.

Aussois 2

J’ai trouvé un appartement aménagé dans une résidence récente: la résidence des Sports. Un appartement de rêve, vaste, spacieux avec les normes respectées, une superbe déco montagne. Cela fait plaisir et c’est agréable. Enfin un appartement où je peux avec mon fauteuil électrique tourner autour de la table, m’installer à l’évier de la cuisine, aller dans les placards,  prendre une douche etc… Rien à dire parfait.

aussois

Coté restaurant, le Fort Marie Christine est un plan parfait! Tout est de plein pied et on a rehaussé la table avec 4 cendriers en verre.

Le cadre historique est exceptionnel. Et que dire du menu, miam!

fort Marie Christine

Le refuge de l’Orgère est aussi un lieu sympa, accessible également: de plein pied. On y mange de bonnes spécialités savoyardes et vous pouvez  après le repas, découvrir le vallon de l’Orgère, une petite merveille. Un vaste chemin aménagé vous y attend, praticable en fauteuil tout chemin ou en électrique. La promenade  est ponctuée de bancs et de panneaux éducatifs sur le milieu montagnard.Refuge de l'Orgère

Des promenades accessibles? Oui pas de soucis, j’en ai fait bien d’autres!

- Le refuge de plan du Lac sur les dessus de Termignon. Il est possible de vous garer au refuge (une place réservée aux handis est disponible) ou mieux de laisser votre véhicule sur le parking, puis de parcourir une  magnifique petite route de montagne en fauteuil jusqu’au refuge.  C’est le choix que j’ai fait.

plan du lac

- Le col du Petit Mont Cenis. Il est possible de l’atteindre en voiture, mais j’ai préféré laisser ma voiture au refuge puis de continuer en fauteuil  sur une petite route sinuant sur un plateau recouvert de fleurs en compagnie des marmottes et d’un aigle tournoyant au dessus de moi.

- Le Planay au dessus du village de Bramans. C’est le bout du monde dans une nature sauvage. Un bout de vallée oublié, sublime. où de nombreux lieux de pique-nique peuvent vous accueillir.

Restent les magasins, peu accessibles à part la fromagerie.  il y a souvent quelques marches à franchir…Mais les gens sont adorables, prêts à vous rendre service ou à trouver des solutions pour vous servir. 

Pour l’aide à domicile, j’ai trouvé une association où le personnel est compétent et gentil. Il s’agit de la Croix-Rouge sur Modane.  J’ai réservé une heure le matin et le soir pour avoir l’aide dont j’ai besoin au quotidien. Rien à dire, je recommencerai.

 

Les sentiers de forêt accessibles en fauteuil roulant?

Commentaires » 3

 

foret-de-Ferrette

La forêt et moi, c’est une longue histoire d’amour, expliquée certainement en grande partie par mes origines vosgiennes, je pense.  J’aime être en forêt, sentir l’ odeur des résineux et de l’humus, y entendre la vie bourdonnante ,y respirer tout simplement.

Seulement voila, en fauteuil roulant, cela fait partie des plaisirs interdits.

Mais faut pas rêver, ce genre de sentier, vous est strictement interdit!

Sankenbach-012chute fauteuil

A la limite, en  fauteuil manuel vous avez droit aux grandes allées pas trop caillouteuses, en électrique, vous pouvez y vivre quelques aventures un peu plus intenses, à condition qu’il n’y ai pas trop  de boue, bref que cela soit roulable! Il existe quelques sentiers aménagés de ci de là, par les conseils généraux ou autre. Mais hélas, peu de variété dans les parcours proposés, quand ceux-ci ne sont purement et simplement abandonnés, impraticables quelques années après leur création. Souvent la pérennité de ce genre de structures accessibles n’existe pas,à mon grand regret d’ailleurs. Alors fini, plus de promenades?

Lumbres-20140531-00022

Avec mon nouveau fauteuil tout terrain Hippocampe, hé bien vous savez quoi? ça passe! Morte de peur mais malgré nos tentatives pour renverser le fauteuil sur un terrain très abrupte, empli  d’ornières, de racines et pentu! Du fait de son centre de gravité très bas, ce fauteuil  est quasi impossible à basculer! Impressionnant. Faut avouer que vous avez intérêt de prendre 2 ou 3 accompagnants costauds pour vous tirez et vous pousser. Séance de muscu garantie!

Première balade en hippocampe!Mon fauteuil roulant tout terrain

Commentaires » 4

 

Lumbres-20140531-00022Voila voila, tout arrive! Cela fait presque 3 ans que je muris le projet d’un fauteuil roulant tout terrain. C’est un projet à long terme car c’est onéreux, il ne faut donc pas se tromper sur ses besoins réels. A ceux qui veulent s’équiper, je conseille d’essayer différents modèles en prêt. Puis, de vous lancer lorsque vous êtes vraiment sur de l’usage que vous allez en faire. Moi j’ai tâtonné: je voulais un modèle confortable, suspendu, allant à l’eau de mer. 

Mon choix s’est fixé sur l’hippocampe http://www.vipamat.com/) qui concilie tout cela: c’est considéré comme une poussette adulte (si si, ne riez pas), qui roule sur tous les mauvais chemins avec un très bon confort et qui permet de faire mes mises à l’eau lorsque je fais des plongées  du bord de mer. Ce fauteuil flotte! Il est inoxydable et recouvert d’un néoprène confortable.

Voici une photo de ma balade nature d’aujourd’hui. Evidemment, vous avez intérêt  à avoir des pousseurs musclés!

Alors vive les loisirs nature pour tous! Je remercie de tout mon cœur, ceux qui ont permis, de prêt ou de loin de concrétiser ce projet!

A bientôt pour la suite de mes aventures avec ce nouveau compagnon!

 

 

 

Voici Bijou: mon Kangoo aménagé TPMR

Commentaires » 2

bijoux

Hé oui, après plus de  4 ans de tergiversations en tous genres, je vous présente le plus beau, le plus pratique, le plus utile, le plus…. bref ma nouvelle voiture, pour transporter, moi et mon fidèle compagnon: mon fauteuil électrique.

Que de chemin parcouru pour trouver le meilleur rapport qualité/prix. C’est un véritable parcours du combattant pour définir la voiture de ses rêves ou presque. Je conseille à toutes les personnes de vraiment bien murir leur choix. Je m’aperçois que j’ai bien fait d’attendre et de réfléchir car sinon je serais partie dans une impasse, c’est à dire avec un véhicule qui ne me conviendrait absolument plus aujourd’hui. C’est le problème lié à une maladie évolutive, j’étais loin d’imaginer il y a 4 ans que aujourd’hui je me déplacerait avec un fauteuil électrique! Comment être sure de soi, à moins d’avoir une très, très bonne boule de cristal. Bien sûr, on peut se faire aider par des professionnels de la réadaptation mais cela ne suffit pas.  Je dirais qu’il faut du recul par rapport à son handicap: que suis-je encore capable de faire, est-ce que cela me conviendra encore si celui-ci évolue?Je crois que ce sont les bonnes questions!

Aujourd’hui ma petite merveille est une voiture automatique, la seule adaptation qui me soit nécessaire puisque mes releveurs du pied droit me permettent de freiner et d’accélérer efficacement. Si nécessaire, je peux d’ailleurs faire monter dans le futur  des adaptations au volant (frein et accélérateur). Je peux monter mon fauteuil électrique grâce à une rampe qui se déplie électriquement et le faire monter grâce à un treuil électrique. Pour toutes ses opérations, je peux les faire seule si je suis « en forme » ou me faire aider, comme aujourd’hui, par mon auxiliaire de vie. Pour les jours ou les périodes difficiles, une personne peut même conduire ma voiture et moi me laisser promener  dans mon fauteuil en toute tranquillité, fixé à l’arrière. Après réflexion, nous avons choisi la société Renault Tech (filiale de Renault) pour l’adaptation de la voiture, j’en suis ravie. L’entretien et la garantie sont effectuées par mon garagiste habituel, ce qui est précieux lorsqu’on n’habite pas aux abords d’une grande ville. J’ai d’ailleurs eu quelques ennuis au départ mais  vite réglés, car tout l’appareillage est sous garantie durant 2 ans.

Affringues-20140118-00124Affringues-20140118-00119

Alors vive la liberté d’aller où je veux quand je veux, j’ ADORE!

Accessibilité: Ou en est-on en France en 2013?

Commentaires » 2

Accessibilité: Ou en est-on en France en 2013? dans Accessibilité à tous ? accessibilite-4

Les bilans effectués au 1er juillet 2012 sur la planification de la mise en accessibilité et de la politique menée à ce sujet sont enfin parus le 3 janvier 2013. Je me suis amusée à les décrypter.Vous êtes prêts ? on y va:

D’abord le point sur la programmation de la mise en accessibilité pour 2015:

  • Dans les transports: 61 % des schémas directeurs de l’accessibilité sont approuvés et 83 % sont en cours ou approuvés couvrant 96% de la population.  D’abord, c’est quoi « un schéma directeur d’accessibilité »: c’est un document programmant les opérations de mises en accessibilité et définissant les modalités favorisant un meilleure déplacement des personnes à mobilité réduite. Si on lit dans les interlignes,  concrètement 39 % de ces planifications ne sont pas encore adoptées et  22% sont encore en cours d’élaboration! Ce qui porte à deux ans de l’échéance 2015, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on est pas en avance alors que le parlement avait donné comme date butoir le 23 decembre 2009!. Puisque les réflexions ne sont pas encore finalisée, on peut donc s’attendre au pire en terme de réalisations. Quel retard!
  • Dans le domaine de la voirie et l’aménagement des espaces publics: 51% des plans de mise en accessibilité  sont  en cours, 13% adoptés et 36% n’ont pas lancé leur démarche. Les grandes villes sont davantage engagées que les petites commune. une commune sur 2 de moins de 200 habitants s’est engagée dans cette démarche alors que toutes les communes de plus de 50 000 habitants travaillent toutes sur leur PAVE (Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et d’aménagement des Espaces publics) . Attention, il n’y a pas la date butoir de 2015 concernant la voirie et l’aménagement des espaces publics ce qui est très certainement un gros frein ainsi que les faibles moyens humains et financiers dont dispose certaines communes. En l’absence de contraintes, nous allons encore rouler longtemps sur des trottoirs défoncés….
  • Bâtiments recevant du public des collectivités: point sur le diagnostic d’accessibilité: 56 % des bâtiments appartenant à des communautés de communes ou agglomérations… ainsi que 63% des bâtiments communaux  sont diagnostiqués . Alors que 23 % des bâtiments intercommunaux et 26 % des communaux ne le sont pas (études non lancées).
  • 86 % des  commissions communales pour l’accessibilité sont créées et 73% des commissions intercommunales.Quel est le rôle de ces commissions? C’est un point que j’aborderai dans un prochain article.

Source  de documentation sur le site du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/12012_DMA_Point-sur_Documents-programmation_DEF_26-12-2012_light.pdf)

Autre rapport paru le 3 janvier 2013 , un point sur la politique d’accessibilité du cadre de vie de 2007 à 2011:

Ce premier bilan a été constitué à partir de dossiers déposés notamment pour les travaux à effectuer dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) et les demandes de dérogation.

  • Premier constat, il y a un dépôt croissant de dossiers et de demande d’autorisation de travaux . Depuis le 1er janvier 2007, la moitié des ERP existants ont réalisé des travaux et 22% des ERP nouvellement construits et des bâtiments anciens ayant changés de destination, respectent l’intégralité des nouvelles normes. Autrement dit entre 50 et 78% des ERP ne sont pas encore aux normes!!!! C’est énorme.
  • Néanmoins, il y a un certain nombre de difficultés d’application de la réglementation et des demandes de dérogations (je cite) en cas d’impossibilité technique, préservation du patrimoine architectural (bâtiments classés), disproportion manifeste entre la mise en accessibilité et ses conséquences pour l’ERP (par exemple une réduction de l’espace du fait de l’encombrement des aménagements ou encre un cout économique déraisonnables des travaux).
  •  Les demandes de dérogations par les ERP sont modérées (heureusement) (entre 4.8 et 6,4 %),et les dérogations sont pratiquement toutes accordées, la plupart du temps il s’agit d’impossibilité techniques (83 % de 2011)mais celles-ci ont tendance à baisser au profit des disproportions manifestes. Là réside un danger, les commissions veillent normalement à ce qu’on leur fournissent les pièces justificatives

Souces; http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/12011_DMA_Point-sur_Politique-acces-cadre-vie_DEF_26-12-12_light.pdf

Pour moi un nouveau combat: l’accessibilité de TOUS à TOUT!

Commentaires » 2

Pour moi un nouveau combat: l'accessibilité de TOUS à TOUT! dans Accessibilité à tous ? accessibilite-3

Nouvelle rubrique, pour un nouveau combat: faire coute que coute avancer l’accessibilité  pour tous à tout!

La France a un retard considérable en matière d’accessibilité et même certains droits élémentaires sont bafoués régulièrement: du genre, « Je me gare sur la place réservée aux personnes  porteuses d’un handicap, heu, mais je n’en ai que pour 5 minutes » ou « Mon mari a mal aux pieds » Si si véridique! « Comment si j’ai la carte pour me garer? Mais quelle carte? » Racontez moi vos anecdotes et je me ferrai un plaisir de les publier. Prenez des photos, n’hésitez pas!

Dénonçons publiquement le non respect de la loi du 11 février 2005 portant sur l’égalité des chances et des droits, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Le principe d’accessibilité quelque soit le handicap y est réaffirmé, ainsi, les bâtiments accueillants du public et les transports publics ont dix ans pour se mettre en conformité. Cette loi prévoit aussi l’accessibilité des communes et des communications publiques. Huit ans se sont écoulés…Quel est le bilan? La France a pris un retard phénoménal. Nous ne sommes  dans bien des cas, encore au stade de diagnostic et de  programmation.

Les statistiques sur les planifications engagées en matière d’accessibilité ainsi qu’un point sur la politique d’accessibilité de 2007 à 2011 sont enfin parues le 3 janvier 2013 sur le site du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Pour tout vous dire, ce n’est pas très réjouissant. On s’en doutait, non? Nous qui le vivons au quotidien. Dans un prochain article, je vous en proposerai l’analyse. Ou en est on vraiment ?

Des associations telles que l’APF (Association des Paralysés de France) se battent pour la notion d’ « accessibilité universelle », pour en savoir plus , cliquez sur ce lien

http://accessibilite-universelle.apf.asso.fr/

Pour sourire un peu tout de même, voici un panneau placé sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite qui ne manque pas d’humour et qui a été photographié en Belgique (merci Lulu!).  Moi, cela me fait mourir de rire et vous?

paneau-place-handi dans Actualite handicap