Pour vous faire sourire, rire, pleurer des situations rencontrées au quotidien quand une maladie invalidante vous habite (SEP Lymé ou Lyme SEPé –))

De très bonnes fêtes à tous les blogeurs

De très bonnes fêtes à tous les blogeurs dans Histoires pur plaisir joyeuses-fetes

Ce petit message pour souhaiter de très bonnes fêtes à tous  ceux qui me lisent. Une pensée particulière pour ceux et celles qui ne sont pas entourés et pour lesquels ces journées sont plus difficiles que pour d’autres. Alors, j’espère que ce Noël et le Nouvel An à venir seront source de partage pour tous même les isolés!

De gros bisous chaleureux de Kosok!

25 décembre, 2012 à 20:29 | Commentaires (0) | Permalien


Aides techniques: mes releveurs « liberté »

Je marche « mal » depuis maintenant plusieurs années. Mon homme me surnomme depuis un moment « Robocop ». J’ai un déficit dans les membres inférieurs qui parfois m’oblige à marcher en trainant les pieds. Facile chez vous de vous déplacer en pantoufle mais dehors cela se corse dès qu’on ne peut pas faire glisser ses pieds sur le sol. Essayez de trainer vos pieds sur le macadam. Alors ça marche bien? Pas vraiment, les pieds butent, frottent et vous déséquilibrent. La chute n’est pas loin. J’ai bien pensé m’équiper de chaussures à roulettes mais il faudrait penser aussi à les équiper de  freins –)).

Mon souci se tient principalement à une faiblesse des releveurs des pieds et des hanches.

Aides techniques: mes releveurs pour relever le pied, le muscle qui est surtout impliqué est le muscle tibial antérieur en rouge

Pour les hanches, c’est plus complexe. Les muscles impliqués dans la flexion de hanche sont les muscles antérieurs de la cuisse et de l’abdomen (muscles fessiers et psoas-illiaques).

Pour essayer de pallier à ces faiblesses de releveurs de pied, on peut utiliser une aide technique et utiliser des releveurs mais pour la hanche aucune aide technique spécifique n’existe.

Au centre de rééducation que je fréquente, ma kiné m’a proposé d’utiliser des « releveurs liberté » mis au point par un patient semi paraplégique. La première fois que j’ai essayé cette orthèse, j’ai tout simplement eu l’impression de marcher sur la lune, tellement l’aide apportée était géniale. Mes pieds me semblaient légers.

Voila comment se présente le releveur:  releveur-liberte dans Histoires rééducatives

  1. une guêtre renforcée par 4 baleines que l’on met en place autour de la cheville grâce à des scratchs.
  2.  deux sangles

Voici comment on met en place le releveur, moi je fixe mes sangles sur une petite attache que j’ai fait poser sur mes chaussures.technique-releveur

 Une fois votre pantalon mis, c’est relativement discret maintenant quand vous êtes en jupe, soyons franc, ça craint…      Bon , pour un défilé de mode, c’est sur on évite mais l’intérêt réside dans le fait que ce type de releveur « actif » participe à une remusculation douce. Pas mal, non?                                                          

Une vidéo vous expliquant le fonctionnement, cliquez sur ce lien:

http://www.dailymotion.com/video/xc2dsf_releveur-liberte-pour-pied-equin-se_tech#.UNOVMne3rAE

 

Alors et pour les hanches? Hé bien à part mettre sur vos chaussures des fils et tirer dessus à chaque pas, malheureusement il n’existe pas de « releveurs de hanche ».

Ceci est un appel aux ingénieurs ingénieux, n’hésitez pas à vous y coller, cela nous serait vraiment très utile!

21 décembre, 2012 à 23:24 | Commentaires (6) | Permalien


Noël autour du monde avec la chorale Intervalle

Noël autour du monde avec la chorale Intervalle dans Chorale etoileCe week-end,  j’ai participé à deux concerts-spectacles d’affilée avec ma chorale.  Les quatre chorales « A Coeur Joie » c’étaient associées pour cet événement: Intervalle, Titelouze, la Chanterie (enfants de 8 à 11 ans) et la Cantourelle (enfants de 5 à 7 ans).  Les chants ont été introduits par des rois mages visitant notre vaste monde avec un enfant et des contes entrecoupait le tout. Finalement, un concept original qui nous a permis de chanter en anglais, latin, espagnol, allemand, ukrainien, quéchua et accessoirement en français! Des textes splendides et profonds quand on a la curiosité d’y chercher leurs traductions. Juste en passant, celui qui m’a le plus intrigué était le chant Hanac Pachac en Quéchua qui a servi d’introduction. Je crois que c’est bien la première fois de ma vie, que je prononce des mots dans cette langue. Les choristes, contrairement à leurs habitudes, ne se sont pas placés dans le chœur directement, mais seulement après un défilé de petits lutins, armés de petits grelots, sautillants , une lanterne à la main. Ils se sont  ensuite installés durant le temps du spectacle sur de moelleux tapis colorés. L’ambiance de Noël était alors tout de suite posée. Les choristes ont ensuite entamé, à leur tour, une procession en fredonnant ce  magnifique chant Hanac Pachac Cussicuinim. La magie de Noël  a perduré durant tout le concert, nos petits lutins ne restant pas longtemps en place faisaient tinter leur grelots durant chants et contes. Dreling dreling…

Maintenant pour les curieux, quelques mots sur ce chant d’entrée qui m’a marqué:

hanacpachap_cussicuinin_1631 dans Histoires pur plaisirPremière édition de hanac pachap Cussicuinim

C’est un chant de Procession produit par au XVIIe par un auteur anonyme. Certains pensent que ce serait l’œuvre du moine lui même d’autres l’œuvre d’un amérindien appartenant au chœur de la cathédrale de Lima. C’est une pièce à quatre voix  considérée comme la plus ancienne du nouveau monde. Elle apparait la première fois dans le rituel publié par un franciscain: Juan Pérez Bocanegra en 1631. L’œuvre a les caractéristiques de la musique sacrée renaissance et un rythme proche de la musique andine. C’est un chant qui comporte 20 couplets mais très souvent seuls les deux premiers sont interprétés. Les paroles sont une véritable ode à la vierge avec de nombreuses métaphores sur l’amour et la nature propre à la culture quechua.

Voici la traduction des premiers couplets:

Joie du ciel

Mille fois je t’adorerai

Écoute mon appel

Arbre fécond et plein de fruits

Espérance de l’humanité

Et remparts des faibles

Entends mon appel

Pilier de Dieu, mère de Dieu

Bel iris blanc et jaune

Et fais que ma prière

Soit exaucée.

Pour les mélonomanes: cliquez, fermez les yeux, vous y êtes Hanac pachac cussicuinim

19 décembre, 2012 à 0:14 | Commentaires (2) | Permalien


Handiplongeuse à Bali

Handiplongeuse à Bali dans carnets de voyage dsc01467Comme je vous l’avais promis, voici le récit de mes aventures à Bali. Plonger dans la mer de Bali est un pur bonheur: prenez un aquarium de poissons exotiques, plongez la tête dans l’eau, vous y êtes. L’eau est claire comme une bouteille d’eau minérale et affiche plus de 30°C J’ai réalisé quatre plongées à 10-12 mètres et plusieurs randonnées aquatiques. Les plongées ont eu lieu sur trois sites: Lovina  avec ses récifs coralliens, ile de Menjagan, un parc national d’Indonésie et sur la splendide épave de Tulamben. Je vous ai mis quelques photos des merveilles que j’ai vu, difficile de pouvoir vous décrire l’ambiance, ce que je retiens c’est la beauté de ces fonds volcaniques au sable noir mais éclatant de couleurs par une faune très très diversifiées. C’est le royaume des nudibranches (limaces) aux couleurs sublimes, des gorgones géantes, des crinoïdes multicolores, des éponges barriques géantes dans lesquelles on pourrait se cacher (si si). Mes souvenirs les plus marquants:

dsc01493-300x225 dans Histoires pur plaisirpict0229-300x225 dans Le sportpict0027-300x225 dans Plongée

 

  • le démarrage d’une tortue juste devant moi et s’en allant gracieusement dans le bleu
  • nager avec un banc de carangues tournoyant autour de moi et se frottant à mes jambes, j’étais au sein d’ un tourbillon magique.
  • ma rencontre avec un énorme barracuda à l’air féroce et pas franchement aimable

Quelles difficultés ai-je rencontrées? Hé bien aucune. La température de l’eau était idéale et je n’ai jamais eu de sensation de froid. C’est le souci majeur lors des plongées en milieu tempéré, j’y suis très sensible (ma circulation n’est pas top) et doit m’équiper en conséquence avec des gants épais en néoprène, voire des moufles, cagoule et chaussons. J’ai eu besoin d’aide pour enfiler ma combi, la fameuse séance habillage en plongée est épique, et pour remonter sur le bateau, bien sur. Là, je dois enlever mon équipement dans l’eau (bloc, stab et ceinture de plomb). La plus grosse difficulté a consisté à monter à l’échelle mais j’ai réussi grâce à  des gars en dessous poussant la baleine et d’autres me tirant depuis le bateau. Je vous dit pas les fous-rires!

Que du bonheur!

 

 

17 décembre, 2012 à 19:55 | Commentaires (3) | Permalien


1...3233343536...86