Pour vous faire sourire, rire, pleurer des situations rencontrées au quotidien quand une maladie invalidante vous habite (SEP Lymé ou Lyme SEPé –))

Accessibilité: carton rouge pour le ciné!

Accessibilité:  carton rouge pour le ciné!  dans Actualite handicap accessibilite-2

Dans cette période de fin d’année, j’aime bien faire une sortie au ciné en famille, c’est sympa. Mes parents habitant une petite ville dans les Vosges, il n’existe pas encore de grand complexe comme ceux qu’on peut trouver dans de nombreuses villes et qui sont en principe accessibles aux personnes à mobilité réduite. Le cinéma de Remiremont ne comporte que deux salles dont une à l’étage (non accessible) et l’autre au rez-de-chaussée (accessible).  Pourtant, lorsque l’on cherche à se renseigner sur le net dans les infos pratiques , il est stipulé que le cinéma est bien accessible aux personnes réduites sans aucune restriction, ce qui est partiellement vrai.

http://www.allocine.fr/salle/cinema-P0531/infos-pratiques/

En fait, vous pouvez bien aller au ciné mais pas choisir votre film, cool non? Autre sujet de mécontentement si vous cherchez à vous renseigner avant de vous déplacer (j’ai appris à être méfiante avant de faire une sortie), hé bien, ce n’est tout simplement pas possible. Les numéros de téléphone indiqués (payant) vous renseigne bien sur les films, les horaires etc… mais à aucun moment  sur la salle. De plus, vous n’avez personne à qui parler puisque vous tombez sur un serveur vocal, avec la petite voix qui dit » pour les horaires, tapez 1, pour les films tapez 2…. Pffffff !!!  Mais non de non, c’est ça le progrès? Comment fait-on pour se renseigner avant de s’apercevoir que vous ne pouvez pas visionner le film que vous avez choisi!!!!

Vous ne pensez pas que la France a de sérieux progrès à faire en matière d’accessibilité? Le cinéma pour tous, c’est pas encore gagné, moi je vous le dit! Vous trouvez que j’exagère? Regardez donc ce petit reportage! C’est loin d’être un cas isolé.

http://www.francetv.fr/culturebox/apres-intouchables-la-dure-realite-du-handicap-au-festival-de-cannes-98343

29 décembre, 2012 à 22:40 | Commentaires (2) | Permalien


maxime du 17 au 30 decembre 2012: La buche de Noël

Qu’elle est l’origine de cette tradition?

maxime du 17 au 30 decembre 2012: La buche de Noël dans Maxime de la semaine buchedenoelCette tradition est très probablement héritée des rites païens liés à la célébration du solstice d’hiver, en particulier la fête du feu, qui aurait été adaptée par les premiers chrétiens.

Pendant longtemps, on a eu pour  habitude  lors de la veillée de Noël, de faire bruler dans la cheminée une grosse buche, qui devait se consommer au moins trois jours, si possible jusqu’au nouvel an, voir jusqu’à l’Epiphanie! C’était l’occasion de réunir toute la famille devant ce foyer.

La combustion de la buche et les rites associés étaient  gage d’une bonne année à venir:

  • on choisissait souvent le tronc d’un arbre fruitier en faveur d’une bonne récolte à venir et à cause de la qualité de ces bois durs qui se consument lentement, ou encore du chêne ou du hêtre
  • la buche devait être coupée avant le lever du soleil et était parfois décorée de feuillages et de rubans
  • dans certaines régions on mettait autant de buches dans le foyer que de convives
  • on allumait le feu à l’aide d’un rameau de buis béni  et conservé depuis la fête des rameaux ou encore avec un fragment de buche de Noël  de l’année précédente
  • lors de sa combustion, la buche était dans certaine régions, arrosée de vin afin d’assurer une bonne récolte ou de sel pour se protéger des mauvais sorts ou encore d’eau bénite, de miel de lait …
  • un feu avec beaucoup d’étincelles était la promesse de bonnes moissons pour l’été suivant
  • on conservait les cendres issues de la combustion pour soigner certaines maladies et préserver la maison de la foudre

L’évolution des moyens de chauffage a mis fin à cette tradition progressivement mais elle a survécu sous la forme d’une buche en bois creusée décorée de verdure, de bougies et remplie de friandises dans certaines maisons et sous la forme d’une pâtisserie mangée le jour de Noël.  La naissance de cette pâtisserie est variable selon les sources: en 1834 par un ouvrier pâtissier de la Vieille France à Paris, en 1860 par un pâtissier lyonnais: Stéphane Bonnat, par un pâtissier monégasque en 1898,  en 1945  par un ouvrier de la société Colibri  ou encore à une tradition d’une gâteau roulé en  Noël de Poitou-Charente  depuis le XIXe siècle.

Quoiqu’il en soit, nous dévorons toujours avec plaisir  une tranche de cette douceur pour clôturer le repas de Noël!

25 décembre, 2012 à 23:34 | Commentaires (0) | Permalien


De très bonnes fêtes à tous les blogeurs

De très bonnes fêtes à tous les blogeurs dans Histoires pur plaisir joyeuses-fetes

Ce petit message pour souhaiter de très bonnes fêtes à tous  ceux qui me lisent. Une pensée particulière pour ceux et celles qui ne sont pas entourés et pour lesquels ces journées sont plus difficiles que pour d’autres. Alors, j’espère que ce Noël et le Nouvel An à venir seront source de partage pour tous même les isolés!

De gros bisous chaleureux de Kosok!

25 décembre, 2012 à 20:29 | Commentaires (0) | Permalien


Aides techniques: mes releveurs « liberté »

Je marche « mal » depuis maintenant plusieurs années. Mon homme me surnomme depuis un moment « Robocop ». J’ai un déficit dans les membres inférieurs qui parfois m’oblige à marcher en trainant les pieds. Facile chez vous de vous déplacer en pantoufle mais dehors cela se corse dès qu’on ne peut pas faire glisser ses pieds sur le sol. Essayez de trainer vos pieds sur le macadam. Alors ça marche bien? Pas vraiment, les pieds butent, frottent et vous déséquilibrent. La chute n’est pas loin. J’ai bien pensé m’équiper de chaussures à roulettes mais il faudrait penser aussi à les équiper de  freins –)).

Mon souci se tient principalement à une faiblesse des releveurs des pieds et des hanches.

Aides techniques: mes releveurs pour relever le pied, le muscle qui est surtout impliqué est le muscle tibial antérieur en rouge

Pour les hanches, c’est plus complexe. Les muscles impliqués dans la flexion de hanche sont les muscles antérieurs de la cuisse et de l’abdomen (muscles fessiers et psoas-illiaques).

Pour essayer de pallier à ces faiblesses de releveurs de pied, on peut utiliser une aide technique et utiliser des releveurs mais pour la hanche aucune aide technique spécifique n’existe.

Au centre de rééducation que je fréquente, ma kiné m’a proposé d’utiliser des « releveurs liberté » mis au point par un patient semi paraplégique. La première fois que j’ai essayé cette orthèse, j’ai tout simplement eu l’impression de marcher sur la lune, tellement l’aide apportée était géniale. Mes pieds me semblaient légers.

Voila comment se présente le releveur:  releveur-liberte dans Histoires rééducatives

  1. une guêtre renforcée par 4 baleines que l’on met en place autour de la cheville grâce à des scratchs.
  2.  deux sangles

Voici comment on met en place le releveur, moi je fixe mes sangles sur une petite attache que j’ai fait poser sur mes chaussures.technique-releveur

 Une fois votre pantalon mis, c’est relativement discret maintenant quand vous êtes en jupe, soyons franc, ça craint…      Bon , pour un défilé de mode, c’est sur on évite mais l’intérêt réside dans le fait que ce type de releveur « actif » participe à une remusculation douce. Pas mal, non?                                                          

Une vidéo vous expliquant le fonctionnement, cliquez sur ce lien:

http://www.dailymotion.com/video/xc2dsf_releveur-liberte-pour-pied-equin-se_tech#.UNOVMne3rAE

 

Alors et pour les hanches? Hé bien à part mettre sur vos chaussures des fils et tirer dessus à chaque pas, malheureusement il n’existe pas de « releveurs de hanche ».

Ceci est un appel aux ingénieurs ingénieux, n’hésitez pas à vous y coller, cela nous serait vraiment très utile!

21 décembre, 2012 à 23:24 | Commentaires (6) | Permalien


1...3233343536...86