Ce blog pour vous faire sourire, rire, pleurer des situations rencontrées au quotidien quand une maladie invalidante vous habite

Et ça roule toujours pour la course des Héros!

 

20170118_152252

 

Actualités entrainements:

25/01/17 Troisième entraînement. Brrr, toujours pas plus chaud sous le brouillard givrant à -2°C et avec 95%d’humidité, mais motivés.  Hier, nous avons réalisé 5km, 50 mètres de dénivelé en fauteuil dont 900 mètres de marche pour moi, avec pour appuis:  une canne et le fauteuil sur un dénivelé de 12 mètres  en montée. Ben voui, on s’est inscrit pour une course à pied, mais encore me faut-il savoir marcher avant de courir, bien que ma kiné me dise souvent en riant, que moi je veux faire l’inverse . A chacun son Everest!  L’équipe se muscle et progresse à son rythme. Nous avons repéré notre futur parcours pour atteindre progressivement les 10 km de course avec un dénivelé de 130 mètres. Y’a du taffe encore…mais on y croit.
26 janvier, 2017 à 19:23


2 Commentaires pour “Et ça roule toujours pour la course des Héros!”


  1. myelitetmoi écrit:

    coucou ma belle amie!
    que je suis heureuse de savoir que tu mènes ce magnifique parcours!
    je suis contente de te lire.. tu es une personne formidable.
    un ami chef d’orchestre me déclare : « tu es la star de la SEP toi! Avant d’avoir la SEP que faisais-tu? »
    j’ai souri et on a parlé.. :)

    gros becks. tes commentaires m’ont fait super plaisir.
    Il est l’heure de préparer doucement mes partitions.. la répét’ de ma chorale approche!!
    je chanterai un peu pour toi miss.. je t’aime très fort. tu es une nana géniallissime.
    MERCI POUR QUI TU ES

    Dernière publication sur Santé, Espérance et Pêche : PETITES VOIX - FRANCIS POULENC - IMPRO MEL

    Répondre

    • kosok écrit:

      Merci Mel, va chanter ma belle et diriger. Il me tarde de reprendre mes répétions aussi. Mais chaque chose dans l’ordre…Je pense à mon grand bonheur que ce sera bientot,nos répétitions sont assez tard en soirée.
      Surtout toi aussi,Mel, reste comme tu es, malgré tous ces obstacles qui nous font grandir.
      Je t’embrasse bien fort.

      Répondre


Laisser un commentaire